Ecologie-Environnement

L’ actu scientifique et technologique en vidéo

Une intelligence artificielle donne vie à la Joconde :

Les développeurs du Samsung AI Center ont choisi le célèbre tableau du maître italien pour présenter leurs progrès dans le développement de nouvelles intelligences artificielles. Ceci peut être inquiétant à une époque où les « fausses actualités » sont fréquente.

Le Fairphone :

 

 

Pierres qui roulent….

Société américaine : matter design

Le MIT est à l’origine de cette recherche.

Les architectes ont été inspirés par les statues de Moai sur l’île de Pâques.

Première photographie d’un trou noir :

une prouesse scientifique et technologique.

Dans la galaxie M87, la photographie d’un trou noir possible aujourd’hui grâce à une technologie de pointe : le réseau international de huit télescopes, Event Horizon Telescope (EHT). Ce trou noir est situé à 50 millions d’année lumière de la Terre. Le cadre de la recherche autour de ces trous noirs est posé par la théorie de la relativité d’Albert EINSTEIN (1915), les trous noirs seront modélisés par Stephen HAWKING. Au delà de cette prouesse technologique que constitue le fait de photographier un trou noir,par définition invisible,« cette étape est marquante, car c’est le début d’un nouveau champ d’investigation, d’une nouvelle ère de recherche scientifique », s’extasie Alain Riazuelo, chercheur au CNRS et à l’Institut d’astrophysique de Paris. Cette technologie doit encore être améliorée, particulièrement en terme de traitement de donnée afin d’obtenir une meilleure définition de l’image. La quantité importante de données reçues a dû être traité grâce à un algorithme, réalisé par Katie Bouman, afin de pouvoir reconstituer l’image. Katie Bouman, jeune femme de 29 ans, est diplômée d’un master en électrotechnique au sein du MIT en 2017.

« Ce n’est pas un algorithme ou une personne qui a créé cette image », a tempéré, via Facebook, la chercheuse, qui est aujourd’hui professeure dans l’autre université scientifique majeure des Etats-Unis, la California Institute of Technology (CalTech). « Cela a nécessité le talent incroyable d’une équipe de scientifiques du monde entier », a-t-elle poursuivi, « et des années de dur labeur pour mettre au point cet instrument, le traitement des données, l’imagerie et les analyses techniques nécessaires pour réussir ce qui semblait impossible. »  Katie Bouman / mercredi 10/04/2019 Wall Street Journal.

 

La reconnaissance faciale : la surveillance au coin de la rue

reportage BRUT du 28 févr. 2019 : Déjà instaurée en Chine, la reconnaissance faciale est actuellement en période de test à Nice. Plusieurs questions se posent autour de cette technologie, qui intrigue autant qu’elle effraie.

 

Les dangers des filtres Snapchat (Le monde de lisa)

La fonte d’un glacier grand comme la Floride inquiète les scientifiques

Le discours de Greta Thunberg à la COP 24 – décembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.