AéronautiqueRobotique, Domotique

Philae et ses instruments embarqués

La foreuse SD2 de Philae a été mise en marche. Mais on ne sait pas encore si un prélèvement a été fait… ni s’il restera assez d’électricité pour transmettre les données ce soir, à la reprise du…

Source: www.futura-sciences.com

  • 1: Sésame. Étude des poussières de la comète.
  • 2: SD2 (Politecnico di Milano). Prélèvement de carottes.
  • 3: Civa (institut d’astrophysique spatiale, université Paris-Sud). Images panoramiques et 3D.
  • 4: Romap (Technishe Universität et KFKI). Mesure du champ magnétique et des interactions avec le vent solaire.
  • 5: Cosac (Max-Planck Institut für Sonnensystemforschung). Spectrométrie de masse et chromatographie sur les prélèvements.
  • 6: Ptolemy (Open University). Analyse des gaz.
  • 7: Consert (Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble).Tomographie radar du noyau de la comète.
  • 8: Rolis (Deutsches Zentrum für Luft und Raumfahrt). Caméra dirigée vers le bas montrant le site d’atterrissage durant la descente.
  • 9: Mupus (Deutsches Zentrum für Luft und Raumfahrt). Analyse des propriétés thermiques et mécaniques de la surface.
  • 10: APSX (Johannes Gutenberg-Universität. Analyse de la composition chimique du sol. © Idé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.